• SyP7
  • SyP9
  • SyP8
  • SyP4
  • SyP2
  • SyP3
  • SyP1
  • SyP5
  • SyP6

 

sucre y potosi turismo

Sucre

La ville de Sucre est la capitale constitutionnelle de Bolivie. Elle représente une des villes les plus importantes et les plus anciennes de Bolivie. Son importance réside dans le fait qu’elle est la ville depuis laquelle a été initié le processus libertaire de la Bolivie et de l’Amérique latine, processus révolutionnaire contre la colonie espagnole. Sucre est également connue pour être la "Ville blanche d’Amérique", nom marqué par son histoire et par la couleur de ses constructions qui se maintient jusqu’aujourd’hui. Etant la ville la plus ancienne de Bolivie, elle a toujours été connue pour être le siège des principaux académiques et scientifiques, réunis dans une des premières universités et des plus prestigieuses d’Amérique: Universidad Mayor Real y Pontificia San Francisco Xavier de Chuquisaca.

 

Les principaux lieux touristiques de cette ville sont : Le palais de la Glorieta, la Place principale (Plaza de Armas de la Catedral), la basilique de San Francisco Xavier, la Maison de la liberté, et autres joyaux architecturaux de l’époque coloniale qui ont fait de cette ville un des "patrimoines culturels de l’humanité" (en 1991 par l’UNESCO).

 

Le musée "Museo textil Asur" de Sucre révèle l’éblouissante beauté des textiles Jalq’a et Tarabuco, la complexité et profondeur de la pensée créative ethnico-culturelle qui lui a donné naissance, et la haute qualité technique des produits.

 

Aux alentours de la ville, se trouve une des attractions touristiques et une des zones archéologiques les plus importantes: Le parc cétacé, situé à quelques kilomètres de la ville. Dans ce parc se trouvent des traces de dinosaures dans un lieu appelé Cal Ork’o, où on a trouvé des traces de dinosaures et autres animaux préhistoriques parfaitement conservés. Cette zone est considérée comme la plus grande démonstration de traces préhistoriques rencontrée dans le monde entier.

 

Autre attraction touristique proche de Sucre et important pour sa valeur culturelle: la foire des dimanches de Tarabuco, dans le village du même nom. Durant cette foire, vous pourrez observer la méthode la plus ancienne d’échange (de troque) d’une culture qui est arrivé à maintenir ses coutumes depuis l’époque des Incas: les "Pujllay", qui portent fièrement leurs vêtements élaborés grâce à des processus ancestraux de couture et teinte dans leur confection.

 

 

Lieux : Sud de la Bolivie, région de Chuquisaca, province d’Oropeza, zone des vallées de Bolivie.

 

Altitude : 2790 mètres d’altitude.

 

Estimation de température : 19°C

 

- Comment se rendre à Sucre depuis La Paz ? Il existe des bus publics qui partent seulement de nuit (à partir de 18h30) de la gare routière de La Paz. Le voyage dure environ 12 heures. La deuxième option est la voie aérienne. Des vols partent tous les jours avec les compagnies : Amaszonas, BOA et TAM militar. Il dure 45 minutes.

 

- Comment se rendre à Sucre depuis Cochabamba ? Les bus publics partent de nuit à 19h30 et 20h30 depuis la gare routière de Cochabamba, le voyage dure 5 heures environ.  Il y a également des vols avec les compagnies BOA et TAM militar d’une durée de 20 minutes.

 

- Comment se rendre à Sucre depuis Santa Cruz de la Sierra ? Des bus publics partent dans l’après-midi à partir de 15h00 jusqu’à 16h30 depuis la gare routière de la ville. Le voyage dure 12 heures environ. Il existe aussi des vols en direction de Sucre par Amaszonas, BOA et TAM militar.

 

- Comment se rendre à Sucre depuis Potosí ? Le flux de transport entre ces deux villes est permanent car ces deux villes sont  relativement proches. Sucre se trouve à 3 heures de Potosí par la route goudronnée. Il existe des transports publics et des services de transports touristiques privés.

 

potosi tour

Potosí

Potosí est également connue comme la "Villa Impériale de Potosí". Cette ville riche en histoire coloniale s’étend aux pieds d’une montagne légendaire appelée Sumaj Orcko (el Cerro Rico) qui contenait la mine d’argent la plus grande du monde. Au milieu du XVIème siècle, cette ville se converti rapidement en un centre de production argentifère, et devient la ville la plus importante des colonies espagnoles. La célébrité du Cerro Rico de Potosí était telle qu’elle fut mise en valeur par les rois et empereurs.

 

En 1625, Potosí comptait une population de 160 000 habitants, due à l’immense richesse du Cerro Rico et son exploitation forcée durant la colonie espagnole. Cette population était à l’époque 3 fois plus dense que Séville. Dans l’œuvre Don Quijote de la Mancha, Miguel de Cervantes mentionne les mines de Potosí due à son énorme célébrité. D’autre part, la population indigène souffrait d’une exploitation inhumaine, des dizaines de milliers d’indigènes ont été soumis à la mita (travail forcé), un système esclavagiste qu’ont également appliqué les Incas.

 

L’UNESCO a déclaré la ville de Potosí "patrimoine culturel de l’humanité", cette reconnaissance officielle a été la première faite par cette organisation internationale en Bolivie. Potosí loge un patrimoine architectural représenté par de nombreuses constructions coloniales: La Cathédrale de style gothique, La Casa de la Moneda Maison de la Monnaie construit entre 1757 et 1773, qui conserve d’importantes archives coloniales et constitue un des bâtiments civiles les plus emblématiques d’Amérique latine; de la même manière que l’Université Tomás Frías. Un autre joyau magique qu’abrite cette ville: le monastère des "Carmelitas Descalzas", et dessous, les invocations de San José fondés en 1685. Depuis 1976, ce lieu fonctionne comme un musée le Musée Santa Teresa qui est actuellement considéré comme un des meilleurs musés d’art Sacrum d’Amérique du Sud, reconnue par les historiens et experts.

 

A Potosí, le mois d’août donne lieu au festival des "Ch’utillos" qui remonte à l’époque précolombienne. Cependant, à partir de la colonisation, cette fête fut célébrée en honneur au Saint Barthélemy. Aujourd’hui, cette fête est célébrée entre autres activités, avec un défilé de danses folklorique coloré.

 

 

 

 

 

 

Lieux : Sud de la Bolivie, capitale de la région du même nom et de la province de Tomás Frías.

 

Altitude : 4070 mètres d’altitude.

 

Estimations de température : En été 22°C et en hiver 16°C

 

- Comment se rendre à Potosi depuis La Paz ? Il existe des cars publics qui partent le matin et la nuit depuis la gare routière de La Paz. Le voyage dure 9 heures environ.

 

- Comment se rendre à Potosi depuis Sucre ? Il existe des cars publics qui partent à toute heure depuis la gare routière de Sucre, le voyage dure 3 heures environ. Il se peut opter pour un transport public ou un transport touristique.

 

- Comment se rendre à Potosi depuis Uyuni ? Il existe des bus publics qui partent le matin et la nuit depuis la station de bus d’Uyuni, le voyage dure environ 4 heures. La route Uyuni-Potosi est en bon état.

Les autres attractions touristiques

CONTACT US

 

responsive website

 

Late Bolivia - Tour Operator

 

Address: Sanchez Lima Av. 2226, Sopocachi. La Paz - Bolivia

 

Phone: (+591) 2 2 422 286

 

Emergency Mobile: (+591) 715 38 34 7

 

USA Phone: (+1) 213 402 0434

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Tag us with #SienteLosLatidos 

email contact