• Lp3
  • lp1
  • lp2
  • lp4
  • lp6
  • lp7
  • lp5

 

la paz bolivia turismo

 La Paz, capitale politique de grande population indigène d’Amérique latine, est le point de rencontre le plus insolite des cultures nationales avec le monde occidental, une symbiose présente dans toutes les instances de la vie sociale, politique, économique et culturelle.

 

Avec l'Illimani comme gardien, La Paz se développe sur une topographie singulière lui donnant une apparence particulière qui se distingue des autres villes. Elle a sa propre identité, une aura de légende et de mystère, et un caractère hautement différenciée de par sa géographie et culturellement.

 

La Paz a été fondée en 1548 par Alonso de Mendoza sur ce qui est devenu aujourd’hui le village de Laja comme un point d’arrêt sur le trajet Potosi-Cusco. Trois jours après, elle a été resituée plus à l'est, sur le bord de l’Altiplano dans un lieu appelé Chuquiago (dérivé du mot Choqueyapu en aymara qui signifie champ de pommes de terre ou d'or) d’où s’écoulent des ruisseaux et où le climat y est plus chaud. Ce lieu est appelé champs de pommes de terres car le climat de cette vallée y est idéal pour les cultures de pommes de terre. Il est appelé également champs d’or car autrefois, du fleuve, il se pouvait extraire de l’or.

 

Le nom complet de la ville désigné par les colonisateurs espagnols est Nuestra Señora de la Paz  (Notre-Dame de la Paix). Elle a été fondée en 3ème lieu après Sucre (1538) et Potosi (1545). Son nom commémore le rétablissement de la paix après la guerre civile qui a suivi l'insurrection de Gonzalo Pizarro contre Blasco Núñez Vela, le premier vice-roi du Pérou. La Paz se révolte contre la colonie espagnole le 16 Juillet 1809, avec Pedro Domingo Murillo et d'autres martyrs locaux et instaure le premier gouvernement libre de  l' "Amérique espagnole", ce qui a provoqué la "Junta Tuitiva" (révolution) le 22 Juillet 1809. Par la suite, après la guerre fédérale de 1898, la Paz est devenu, de force, le siège du gouvernement (pouvoirs Exécutif et Législatif), en gardant le pouvoir judiciaire à Sucre.

 

La Plaza Murillo est le point central. Elle rend hommage au héros de la "Gesta libertaria" de 1809, Don Pedro Domingo Murillo. A partir de cet axe, il s’observe un ensemble unitaire urbain avec une architecture néoclassique et académiste : La cathédrale de Nuestra Señora de La Paz, le Palais Législatif et le Palais du gouvernement.

 

L'église de San Francisco, le temple et le couvent ont été construits en pierre de taille et terminés au milieu du XVIIIe siècle. La façade de l'église de San Francisco correspond au style baroque et l'intérieur, de style baroque également, à une base de trois nefs, séparées par une voûte en cylindre et un demi-dôme, avec quatre fenêtres sur la croisée du transept. Le retable est célèbre pour sa fine taille de maille en fil d’or.

 

La rue Jaén est l'une des plus représentatives de l'histoire de la ville, ses bâtiments datent du XVIIIe et du XIXe siècle et porte son nom en honneur à Apolinar Jaén, héros libertaire, qui a combattu avec Pedro Domingo Murillo. Dans cette rue, se trouve des musées, parmi eux le Musée de l'or et des métaux précieux et le Musée des instruments folkloriques. Il se trouve également plusieurs locaux qui offrent des spectacles folkloriques traditionnels comme les traditionnelles "Peñas", nourriture et boisson nationales et internationales.

 

la paz turismo chola

La Paz vit la plus grande expression de son folklore durant le festival du Gran Poder avec les costumes, danses et coutumes traditionnelles, avec une belle diversité de couleurs. Le Gran Poder a lieu durant la fête de la Sainte Trinité (Santísima Trinidad). Durant cette fête, une des principales représentantes est la "Chola". Historiquement, le métissage d’un espagnol et d’un indien se faisait appelé "cholo" et "chola".

 

Une des meilleures démonstrations du folklore et de la culture bolivienne se trouve dans le Musée d'Ethnographie et du Folklore, musée situé à un pâté de maisons de la Plaza Murillo.

 

La foire des Alasitas est une foire commerciale où les artisans offrent une grande variété de produits en miniatures. Ces miniatures représentent ce que veulent acquérir les gens (plus généralement, leurs désirs). Elle est la fête de l'abondance autour d’Ekeko, le seigneur de l'abondance. Cette fête a lieu chaque 24 janvier, date du début du solstice d'été et dure officiellement jusqu’au 4 Février.

 

La Calle de las Brujas (La rue des sorcières), est un marché de sorcellerie qui nous propose une rencontre avec la tradition, produits locaux, herbes, coca, en plus des guérisseurs qui pratiquent la médecine traditionnelle appelés les yatiris ou Kallawayas. Ce marché est situé sur l'intersection des rues Jimenez et Linares.

 

Dans la zone sud de la ville de La Paz, en s'élevant à près de 4000 mètres d’altitude jusqu’à la " Apacheta " et depuis les altitudes, commence une promenade fascinante, qui arrive sur les formations naturelles inhabituelles de la Vallée des Animas, lieu d'offrandes et de rituels culturels andins. En continuant, on peut observer le grand canyon de Palca dans lequel se trouvent des petits canyons formés par l'érosion de la terre, toute cette nature en bénéficiant d'un climat doux et en marchant au milieu de la variété de plantations agricoles que contient le village de Palca, d’où l’on peut prendre des photos étonnantes de la montagne de l’Illimani, gardien de La Paz. En retournant vers la ville, la montée entre les montagnes et les sommets permet d'atteindre la Vallée de la Lune, une formation géographique intéressante, causée par l'érosion de la partie supérieure d'une montagne d'argile. Après des siècles, les éléments ont créés une œuvre d’art spectaculaire d’aspect lunaire, similaire à un désert de stalagmites.

 

En ce qui concerne les belvédères de La Paz, la topographie de la ville peut être vue sous des angles différents, car elle est entourée de points de vue naturels. Les plus visités sont: Jach'akollo situé dans la zone « Nuevo Potosí »; Alto Pampahasi, Sallahumani sur l’autoroute La Paz - El Alto; et le Killi Killi qui est le plus visité.

 

Dans la région de La Paz, se trouvent des merveilles naturelles comme le lac Titicaca et le Parc National de Madidi, et le site archéologique le plus important de Bolivie : Tiwanaku.

 

En ce qui concerne le tourisme d'aventure, l'attraction la plus fréquentée est la "route de la mort" des Yungas – Coroico que l’on descend en vélo de montagne. La proximité de la ville à la Cordillère des Andes fait que La Paz soit une région idéale pour les intéressés par l’escalade des sommets enneigés comme le Huayna Potosi et le Groupe Condoriri, et un idéal également pour les promeneurs attirés par les chemins précolombiens du Choro et du Takesi.

 

Sources: de www.turismolapaz.travel (Mónica Mendienta, Juan Luis Alanes)

 

 

Lieux: Ouest de la Bolivie, dans la province Murillo de la région de La Paz, capitale de la région et le siège du gouvernement de Bolivie.

 

Altitude: 3600 mètres

 

Estimations de température : 13°C (Jusqu’à -5°C en hiver et en été 18°C).

 

¿Comment se rendre à La Paz depuis le Pérou et le Chili? Etant le siège du gouvernement du pays, La Paz contient une gare routière et plusieurs arrêts de bus, qui reçoivent des bus de toute la Bolivie et les pays frontaliers de l'ouest du pays, parmi eux le Pérou et le Chili. De la même manière, il existe l'aéroport international ayant des arrivées de plusieurs  destinations, nationales et internationales.

 

¿Comment se rendre à La Paz depuis Puno? Il existe des bus publics et touristiques qui partent de Puno et passe par la route Puno - Copacabana - La Paz, en faisant une brève escale à Copacabana, ce trajet dure environ 6 heures.

 

¿Comment se rendre à La Paz depuis Cusco? Il existe des bus publics et touristiques qui partent de Puno en passant par la route Cusco - Puno - Desaguadero - La Paz, le trajet dure environ 15 heures. Il se peut également opter pour un vol depuis l'aéroport international de Cusco à destination de la ville de La Paz, le voyage dure 1 heure.

 

¿Comment se rendre à La Paz depuis Cochabamba? Ces deux villes font partie des villes principales de Bolivie, et il existe des départs tous les jours toutes les 30 minutes depuis la gare routière de Cochabamba, un voyage d'environ 7 heures. Il se peut aussi opter pour la voie aérienne pour aller de Cochabamba à La Paz, ce vol dure 25 minutes.

 

¿Comment se rendre à La Paz depuis Santa Cruz de la Sierra? Puisqu’il s’agit de deux villes principales, il existe des départs quotidiens toutes les 30 minutes de la gare routière de la ville de Santa Cruz de la Sierra, dans un 14 heures ou plus, qui passe par la ville de Cochabamba. Des voies aériennes pour atteindre la ville de La Paz vols sont ses deux aéroports, ce trajet dure 40 minutes.

CONTACT US

 

responsive website

 

Late Bolivia - Tour Operator

 

Address: Sanchez Lima Av. 2226, Sopocachi. La Paz - Bolivia

 

Phone: (+591) 2 2 422 286

 

Emergency Mobile: (+591) 715 38 34 7

 

USA Phone: (+1) 213 402 0434

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Tag us with #SienteLosLatidos 

email contact